UNIR
Faure Gnassingbé, Président d'UNIR saluant ici des militants (Archives)

La commission électorale nationale indépendante a proclamé le candidat d’UNIR, Faure Gnassingbé, vainqueur de la présidentielle de ce samedi. Il l’emporte avec 72,36%. La cour constitutionnelle proclamera les résultats définitifs après traitement du contentieux électoral.

Le parti UNIR a réussi le pari du coup K.o, comme scandé durant la campagne électorale. La CENI  a proclamé le candidat du parti vainqueur de la présidentielle. Avec plus de 72% des voix, Faure Gnassingbé distance ses adversaires de loin. C’est donc une victoire au premier tour. Victoire que la cour constitutionnelle devra valider.

Jean-Pierre Fabre, le patron de l’ANC, ex-chef de file de l’opposition a connu la pire élection de son parcours, 3è avec 4,35% de voix selon ces résultats. Son parti depuis samedi s’est résolu à reconnaitre l’évidence de la montée du candidat du MPDD, Agbéyomé Kodjo, déclaré 2è ce soir avec 18,87% des voix.

Uu peu plus tôt, ce dernier s’est auto proclamé président élu, dans une vidéo, en violation du code électorale.