Agbéyomé Kodjo, brandissant le livre-programme de l'OBUTS
Agbéyomé Kodjo, brandissant le livre-programme de l’OBUTS

Agbéyomé Kodo, président du parti OBUTS, Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire a décliné, pour le moment, la proposition de son parti, le faisant candidat à la prochaine présidentielle. Décision prise au terme du congrès ordinaire du parti à Lomé ce 31 janvier 2015.

Agbéyomé Kodo dit croire toujours à une recomposition de l’opposition togolaise pour affronter le parti au pouvoir dans les urnes. C’est pour cela qu’il a jugé « inopportune » sa candidature à la prochaine présidentielle, pour l’instant. L’ancien premier ministre semble être plus préoccupé par « la crise institutionnelle et de confiance que traverse le pays ».

Le candidat en « sursis » confiera à la presse qu’il est chargé de rassembler les leaders de l’opposition pour une éventuelle candidature unique. Accepter d’être candidat serait donc contraire à cette mission.

Réunis durant deux jours autour du thème « défis et perspectives pour un Togo réconcilié, juste et prospère », les militants du parti ont sorti un programme que le président est chargé de soumettre aux sages du pays, pour que le Togo « ne sombre pas ».