Comités Locaux de Paix
Le HCRRUN forme et installe officiellement les Comités Locaux de Paix

Le HCRRUN, Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité nationale a officiellement installé, mardi 8 octobre, les Comités Locaux de Paix. Ils sont environ 250 personnes devant servir de relais au HCRRUN auprès des populations. Une session de formation vient marquer leur installation solennelle.

Les 250 membres des Comités Locaux de Paix sont en formation de trois jours à Lomé. L’ouverture de cette session de formation a connu leur installation officielle comme « structures d’alertes précoces des crises au sein des communautés à la base et chargées de contribuer à les résoudre ». Le HCRRUN peut donc s’appuyer sur ces Comités de Paix pour prévenir d’éventuels conflits sociopolitiques au Togo.

En réalité, Les Comités Locaux de Paix ou encore Comités Préfectoraux de Paix travaillent depuis 2016 sur le terrain aux côtés du HCRRUN. Mis en place dans toutes les préfectures, ils sont appelés à être des «acteurs accompagnateurs et bâtisseurs de paix », comme l’a rappelé ce mardi, la présidente du HCRRUN, Awa-Nana Daboya.

Les Comités Locaux de Paix, ce sont des valeurs

Comités Locaux de Paix
Vue de famille des membres des Comités Locaux de Paix et le HCRRUN, mardi 8 octobre 2019 à Lomé

Esprit de justice, partage, humanisme… Ce sont, entre autres, des qualités de leadership que les Comités Locaux de Paix sont appelés à développer. Des qualités que la formation ouverte ce mardi leur permettra donc d’acquérir. Et pour un meilleur accompagnement, le HCRRUN a doté chaque comité de matériel nécessaire à son activité.

En outre, la formation de Lomé va leur rappeler la mission essentielle du HCRRUN. De quoi revenir, avec les participants, sur les notions de justice transitionnelle, le programme de réparation…

A noter que ces Comités Préfectoraux de Paix ont été créés avec le soutien du PNUD. Une démarche que conduit le Centre de Droit Public de l’Université de Lomé. Le tout, avec l’encadrement du HCRRUN.