Le président sortant Gambien est en exil en Guinée Equatoriale. Alors qu’il était plutôt en Guinée, en Mauritanie ou encore au Maroc, c’est à Malabo que Yahya Jammeh a atterri, pour semble-t-il fouir la justice.  

Yahya Jammeh. Dr
Yahya Jammeh. Dr

C’est ce que l’ex-président gambien, Yahya Jammeh peut appeler une destination sûre. La Guinée Equatoriale a offert l’asile à l’ancien homme fort de la Gambie. Après 22 ans de pouvoir, le voilà presque déporté loin du pays.

Pour la CEDEAO, c’est un épilogue plutôt satisfaisant. Le président élu Adama Barrow peut enfin rentrer et prendre la commande du pays. Mais en attendant, le Gambie reste sous protection de la CEDEAO, avec ses forces sur place.

Quel avenir pour Yahya Jammeh

Yahya Jammeh a accepté quitter la Gambie après avoir reçu plusieurs garantis comme la protection de ses biens et ceux de ses proches, le statut d’ancien chef d’Etat et bien d’autres. Pour certains observateurs, il a su négocier son départ et obtenu ce qu’il voulait. Mais une question est restée en suspense : celle de la justice.

L’ancien président Gambien n’a pas demandé et n’a pas reçu d’amnistie. Adama Barrow, le nouveau président ne s’est pas prononcé sur le sort réservé à son prédécesseur, naturellement préoccupé pour l’heure par la prise en main du pouvoir. C’est donc dire que rien n’est certain pour l’ancien président, même loin de la Gambie, il pourrait toujours faire l’objet de poursuites aussi bien à l’interne qu’à l’internationale.

A Gambie, en attendant, on attend le retour du nouveau président.  Lui qui aura plusieurs lourds chantiers dont la réunification d’un pays aujourd’hui divisé.