Un atelier de formation de trois jours a été ouvert, ce mercredi 12 novembre 2014, à l’intention du parlement togolais. Initiée par la délégation de l’Union Européenne au Togo, la formation va doter les élus du peuple des outils nécessaires pour une étude approfondie et sereine de la loi des finances.

Pour l’Union Européenne, il s’agit d’accompagner les députés togolais dans leur rôle de contrôle de l’action gouvernementale, par un meilleur contrôle des finances publiques. La formation ouverte ce matin par son excellence Nicolas Berlanga-Martinez, ambassadeur de l’UE (en photo) au Togo va mettre à la disposition du parlement un guide didactique pour l’étude des projets de loi des finances.

Pour la présidente de la commission des finances et du développement économique, Ayawavi Demba Tignokpa, cette guide permettra aux députés de cerner le fond du budget et de cerner les politiques publiques transcrites dans la loi des finances.

Une idée renchérit par M. Berlanga-Martinez pour qui, « le parlement est le pont entre le peuple et les pouvoirs publiques ». En renforçant les capacités de l’institution, l’UE veut « aider à la gestion saine des finances publiques et en accord avec les aspirations de la population »n a-t-il précisé.

Cette formation de trois jours intervient quelques jours après celle du PNUD à l’intention du parlement qui portait sur la loi de règlement. Le parlement s’apprête à examiner et à adopter le projet de loi, exercice 2015 qui sera déposé bientôt sur son bureau.

Carlos TOBIAS