PAREC
Le gouvernement reçoit l'appui de l'AFD pour le PAREC II

La phase 2 du Projet d’appui à la réforme des collèges au Togo (PAREC) a reçu ce lundi un appui financier de l’Agence Française de développement (AFD). Elle a alloué une enveloppe de 10 milliards de francs cfa au projet qui va permettre de poursuivre la réforme des collèges au Togo.

Cette phase du Projet d’appui à la réforme des collèges au Togo (PAREC) va concerner les régions Maritime, Plateaux et des Savanes. 10 milliards de francs cfa mise à la disposition du gouvernement pour « consolider les acquis et poursuivre les actions prometteuses déjà entamées » en termes de réformes des collèges au Togo.

Pour le ministre Togolais des finances Sani Yaya, c’est un moyen pour « 92 collèges d’enseignement général dans ces trois (03) régions qui vont bénéficier de la construction de salles de classe et 75 autres collèges d’enseignement général voisins qui auront des appuis financiers en vue de leurs améliorations »

Au-delà de l’appui matériel…

En effet, le projet prévoit aussi le renforcement de la gouvernance des collèges. Ainsi donc, chefs d’établissements, enseignants et même parents d’élèves bénéficieront de renforcement de capacités. Des programmes spécifiques.

« Notre ambition à travers l’exécution de ce projet est d’améliorer l’accès à la connaissance et de renforcer les programmes ainsi que la qualité de l’enseignement dans le primaire et le secondaire », a déclaré lors de la signature de convention, Sani Yay.

L’AFD a pour sa part précisé : « comme lors de la première phase, qui s’est achevée en 2019, un partenariat avec les ONG Aide et Action et Plan International Togo permettra d’encourager le maintien des filles à l’école ainsi que l’implication des communautés dans l’éducation des enfants. »

Ben Souleyman